Mon parcours

Quelques mots de présentation pour expliquer comment je suis venue à ce métier d’« hypno-coach ».

Enfant heureuse au sein d’une famille aimante et généreuse, j’ai pu expérimenter très tôt la résilience, après avoir perdu mon père à l’âge de 4 ans, puis ma mère à 5 ans. Mes grands-parents et mes tantes et oncles ont joué un rôle fondamental dans ma vie, en acceptant de les remplacer et de m’élever. Ainsi, j’ai su très tôt que rien n’était plus important que l’amour pour survivre aux chocs et se relever des épreuves. J’ai apprécié la transmission de valeurs intemporelles de la part de mes proches, soutiens indispensables pour me construire. D’eux, j’ai tout appris ou presque, à savoir l’essentiel : la générosité et l’amour.

Je n’ai cependant guère échappé aux affres de l’adolescence et de l’entrée dans l’âge adulte qui m’ont confrontée au choc amoureux. La sexualité a participé de ma quête identitaire et je l’ai vécue comme une libération, presque une ivresse, une sorte de grande exploration de terres inconnues incarnées par les hommes, par opposition aux femmes.

Depuis lors, j’ai souvent été la « confidente », celle avec qui l’on pouvait « en » parler.

Entre quête d’Amour et ivresse des sens, le « bateau îvre » de mon « âme amoureuse » a vogué longtemps. Arrivé enfin à quai – celui de la sérénité – et rempli de trésors découverts au gré des escales, bourrasques et tempêtes,  il a lancé ses amarres et ouvert ses vannes pour partager ses richesses. Car j’ai compris que ces expériences n’avaient qu’un seul but et un seul sens : la transmission de cette formidable énergie qu’est l’amour et la métamorphose qu’il engendre.

Après des études littéraires, juridiques, politiques et un long parcours administratif, j’ai choisi de me reconvertir.

J’exerce ce métier avec la rigueur et l’intégrité qu’implique la déontologie du coaching et de la relation d’aide. En d’autres termes, j’ai trouvé ma voie pour que vous trouviez la vôtre, dans ce dédale complexe et passionnant qu’est la quête d’amour… je veux parler du « dernier Amour », tellement plus important à mes yeux que le premier, sauf si c’est le même.

Ma vocation s’est faite à la lumière d’un constat, toujours plus insupportable : trop de femmes, d’amies, de collègues, de femmes formidables autour de moi se retrouvent seules et isolées très tôt, notamment après 50 ans.  

Célibataires, divorcées, veuves, ou retraitées, en pleine forme et disponibles pour aimer à nouveau, les femmes seniors se perdent parfois dans cette société où la performance, le numérique, la vitesse et l’éphémère supplantent souvent la qualité des contacts tangibles et l’authenticité des sentiments.

Tout ce potentiel d’amour et de joie partagée relégué aux oubliettes, quel incroyable gâchis !

Moi Cécile, hypno-coach, je refuse cette fatalité et veux croire que toutes ces attentes, étouffées par les circonstances, peuvent rejoindre celles des hommes, eux-mêmes souvent troublés face à l’évolution de la femme moderne.

L’accompagnement que je propose s’adapte à vos contraintes :

– contrainte de temps (séances en horaires décalés, tôt le matin ou tard le soir, ou pendant le week-end),

– contrainte de distance (séances en visio-conférence),

– contrainte de disponibilité ou, à l’inverse, besoin de plus de temps disponible pour se sentir à l’aise et oser se dire, se raconter (séances de 1 à 2 heures, selon la demande).

Mon offre s’adresse, en priorité, à la femme senior se sentant seule, remettant en question sa vie intime et souhaitant l’améliorer.
Mais bien entendu, ma proposition n’exclut personne, toute demande est accueillie de la même manière. Car la détresse amoureuse n’est pas une fatalité, tant s’en faut !

Dans cet esprit, je pars de 3 principes : un privilège, un avantage et un atout.

  • Le privilège de l’âge : il offre justement un épais terreau de réflexion et de travail sur soi, à la fois riche et fécond.
  • L’avantage de l’amour : il métamorphose l’individu en profondeur.
  • L’atout du coaching et de l’hypnose : ces méthodes permettent, sur ce terrain à la fois émotionnel, sentimental et sexuel, une transformation profonde de Soi dans son rapport à l’Autre, cet Autre si différent et si proche à la fois.

En quelques mots, pour conclure :

  • Mon passé personnel m’a appris la tolérance, la générosité et l’empathie.
  • Mon expérience professionnelle dans le secteur public m’a donné le sens du service au public, de la diplomatie et de la stratégie
  • Mes formations de reconversion m’ont confortée dans ma conviction que les bonnes questions, les bonnes méthodes et les bons outils font les bonnes solutions. Toujours « orientée solution », je propose un travail axé à la fois sur le conscient et l’inconscient, ainsi qu’une réflexion sur la justesse des mots, essentielle dans l’expression des intentions et sentiments.
  • Ma spiritualité d’inspiration catholique – ouverte aux autres pratiques religieuses, philosophiques, laïques ou spirituelles –  et ma foi en l’humanité, en dépit de toutes ses vicissitudes, m’ont aussi portée vers cette vocation que je dédie à toutes les femmes en proie au questionnement, au doute, à la peur, et prêtes cependant pour la plus grande des métamorphoses, celle que permet l’épanouissement amoureux.

Si vous êtes cette femme, fin prête pour vivre cette transformation intime, contactez-moi pour prendre rendez-vous (06 67 33 65 32), ou cliquez sur mon agenda Doctolib, pour une séance-découverte qui vous laissera le temps du choix et de la réflexion.

Si vous êtes cet homme en quête d’Amour durable, vous serez aussi le bienvenu.

En guise de conclusion, je vous invite à méditer sur ces mots mis en exergue : faire le premier pas, c’est être déjà à mi-parcours et oui, faites-le, ce premier pas, ne restez plus seule ; n’hésitez plus à vous faire accompagner sur ce chemin passionnant.

J’ai hâte de vous rencontrer. A bientôt.

Prendre rendez-vous en ligneDoctolib